illustration typographique de fond rose avec 8 titres écrits en contour noir qui commencent tous par «pas assez», exemple : « pas assez performante». Par dessus les 8 titres, un gros titre sur fond rouge écrit «Fière» qui cache partiellement des parties des 8 titres.
illustration typographique Manon Gruaz

Ce matin, en regardant le soleil se lever, j’avais envie d’écrire.

Écrire que je suis heureuse même si je vis des inquiétudes. Je n’ai pas peur, j’ai confiance en moi. Je peux littéralement tout affronter, tout faire. Je suis fière de moi.

Je vais répéter les 5 derniers mots pour les gens assis tout au fond de la salle: JE. SUIS.FIÈRE.DE.MOI.

Les 6 derniers mois ont été intenses, révélateurs et formateurs pour ma vie professionnelle. Et je prends même pas en compte l’année et la chose mondiale, dont j’ai pas envie d’écrire le nom. Je suis sortie de ma zone de confort, sur plusieurs fronts en même temps…..et tout ça sans sortir de chez moi. Un comble.

La fierté a mauvaise réputation.

La fierté pourrait être une belle médaille, et pourtant on ne voit que l’envers. Surtout chez les femmes. Toc toc toc, C’est moi, le syndrome de l’imposteur.rice. Je pensais que j’étais fière de moi mais il me fallait des preuves que ce ce n’était pas de la vantardise (beurk), de l’aveuglement (ouach) ou même pire… (hiiiiiiii )de la vanité.

J’ai refait un exercice que ma coach de carrière (je vous conseille d’en prendre une) m’avait donné : faire la liste de mes accomplissements.

Notre cerveau fait plus rapidement la liste des choses que nous n’avons pas… et pas de ce qu’on a. Peut-être qu’on fait trop de listes d’épicerie, allez savoir.

Je partage avec vous ma liste d’accomplissement des derniers mois, sans avoir peur de passer pour une vantarde.

Je me suis souvent posé la question : être Fière versus Se vanter, où est la différence ?

La ligne est mince, mais cette ligne m’a souvent empêché de ressentir de l’authentique fierté pour moi-même. Je préférais me ressasser ce que j’avais raté. J’appelle ça une belle petite flagellation judéo-chrétienne comme on les aime. «T’es un gros caca et tu le resteras» (oui oui regardez bien, c’est dans les notes de bas de plaque des 10 commandements).

Alors je me suis demandé ce qu’est la fierté pour moi.

(Lire cette prochaine phrase si possible en écoutant I am Still Standing d’Elton John, sinon ça manquera de punch)

Pour vous dire toute la vérité, j’ai ressenti de l’authentique fierté pour la première fois à 36 ans. Il était temps, j’ai envie de vous dire. Alors je suis pas fière de moi toute la journée hein, ça serait trop quand même. Mais je le ressens un petit peu souvent, et dans souvent, y a jamais Jamais.

et vous, de quoi être fier.ère ?

Are you passionate about Compassion by Design? Affective Computing? Resilience? Benevolent Innovation? Welcome, Home. Let’s be joyful rebels together

Are you passionate about Compassion by Design? Affective Computing? Resilience? Benevolent Innovation? Welcome, Home. Let’s be joyful rebels together